1ER ALBUM
ECOUTER / ACHETER

Album disponible sur toutes les plateformes

Alice Ferrière-photo-presse
« La nuit se révèle  propice aux confidences, aux rêves, à l’expression des émotions, au recueillement  (…) il est plus facile de se dévoiler  et de se livrer à la lueur des doux astres de la nuit »
Alice Ferrière

TEASER VIDEO

SPONSORS

Comment est né votre programme ? Et, tout d’abord, pourquoi avoir associé lieder allemands et mélodies françaises ?

Au début, j’avais imaginé un premier album composé uniquement de mélodies allemandes (lieder). J’ai découvert cette langue à l’âge de onze ans et celle-ci m’a été tout de suite “naturelle”. Je veux dire que j’ai ressenti une proximité affective avec elle. Elle me parle, si je puis dire, aussi bien au travers des notes de musique que des mots de sa littérature, de sa poésie. J’ai étudié à Vienne, passé mon premier concours de chant à Berlin sous l’égide de Thomas Quasthoff, dont j’ai obtenu de précieux conseils. L’équilibre entre les deux cultures musicales, allemande et française, s’est réalisé autour du thème de la nuit. Un thème central dans l’histoire du romantisme.
(…)
Extrait de l’interview proposée en intégralité dans le livret de l’album

Label Paraty : http://paraty.fr/portfolio/nuit-exquise-alice-ferriere/

Découvrez une anecdote : « la petite histoire de la photo de pochette »

Contact Presse :
Simone Strähle, Agence Music ’N Com
T : +33 (0)6 60 99 18 24 – simonestraehle@musicncom.net


Alice Ferrière-photo-presse
« La nuit se révèle  propice aux confidences, aux rêves, à l’expression des émotions, au recueillement  (…) il est plus facile de se dévoiler  et de se livrer à la lueur des doux astres de la nuit »
Alice Ferrière

TEASER VIDEO

EXTRAIT INTERVIEW

Comment est né votre programme ? Et, tout d’abord, pourquoi avoir associé lieder allemands et mélodies françaises ?

Au début, j’avais imaginé un premier album composé uniquement de mélodies allemandes (lieder). J’ai découvert cette langue à l’âge de onze ans et celle-ci m’a été tout de suite “naturelle”. Je veux dire que j’ai ressenti une proximité affective avec elle. Elle me parle, si je puis dire, aussi bien au travers des notes de musique que des mots de sa littérature, de sa poésie. J’ai étudié à Vienne, passé mon premier concours de chant à Berlin sous l’égide de Thomas Quasthoff, dont j’ai obtenu de précieux conseils. L’équilibre entre les deux cultures musicales, allemande et française, s’est réalisé autour du thème de la nuit. Un thème central dans l’histoire du romantisme.
(…)
Extrait de l’interview proposée en intégralité dans le livret de l’album

Label Paraty : http://paraty.fr/portfolio/nuit-exquise-alice-ferriere/

Découvrez une anecdote : « la petite histoire de la photo de pochette »

Contact Presse :
Simone Strähle, Agence Music ’N Com
T : +33 (0)6 60 99 18 24 – simonestraehle@musicncom.net


SPONSORS

ARTICLES DE PRESSE

Classiquenews (de Alban Deags, 9 janvier 2020)

(…) « Pour Berlioz et ses Nuits d’été, la cantatrice entend retrouver le naturel et l’évidence de Mozart et faire jaillir chaque nuance du texte avec une fraîcheur renouvelée »
(…) En réalité le geste interprétatif est indiqué dans le titre du cd : « Nuit Exquise »;
(…)  exquis sont le soin et le fini de la chanteuse, prêtresse habitée par le feu nocturne, entre rêve, visions, enchantement… En jouant les filiations et les correspondances climatiques, Alice Ferrière et le toucher allusif et complice du pianiste Sascha El Mouissi nous conduisent sur les rives d’un rêve éveillé, nocturne, envoûtant. »

Thierry Vagne , 5 février 2020

(…) « Au-delà de ses grandes qualités vocales, on est pris d’emblée par l’intériorité de ses interprétations, sa prosodie pénétrante (par exemple Le ciel en nuit s’est déplié de Nadia Boulanger). »
« Très belle interprétation des Nuits d’été également, avec par exemple, (…) un très beau et prenant Spectre de la rose. On est pris de bout en bout. »

REMERCIEMENTS

Mes parents, ma famille, Etienne Collard, Stéphane Friédérich, Bernard Martinez, Greg Brocal, Laurent Petitgirard, Michel Pierre, Jean-Michel Daudon, Bruno Procopio, Arthur Claisse, Julie Fayant, Céline Staskiewicz et toutes les personnes ayant soutenu ce projet d’album

Laisser un commentaire

Händel - Lascia ch'io pianga